Textes professionnels

9.2.7 Le rapport

Il s’agit d’un document qui rend compte objectivement d’un événement, d’un accident, Le rapport peut relater les faits en les regroupant ou en les résumant. Il peut aussi les exposer dans un ordre chronologique. En principe le rapport a pour destinataire un supérieur hierarchique ou à la police pour les mettre au courant de l’événement ou dénoncer un crime ou délit dont on a étè victime.

Les types plus fréquents de rapport sont :

Dans le cas d’un compte-rendu les conventions à respecter sont simples :

Les conventions

  • le libellé « Compte-rendu » suivi de l’objet
  • le lieu, la date et l’heure de l’événement...
  • le nom et les qualités des participants (délégués, président, participants...)
  • le développement chronologique ou synthétique des faits
  • la signature du rédacteur 

Indices textuels du rapport

  • on utilise la 3ème forme du singulier et du pluriel
  • on utilise  un ton objectif
  • on emploie un style descriptif et informatif
  • on utilise un registre standard ou soutenu
 

Exemple de rapport

L’exemple ci-dessous attire votre attention sur les expressions utilisées dans l’en-tête, dans l’introduction.

9.2.7a - Le rapport Image 9.2.7a – Exemple de rapport

 

Le lexique du rapport

L’en-tête

  • Identité : nom, prénom du rédacteur
  • La date
  • Le nom de la personne ou de l’institution, association à qui s'adresse ce rapport
  • Les noms de toutes les personnes présentesou témoins et, si possible, leurs fonctions (Cela n'est, évidemment, pas à faire lorsqu'il y a beaucoup de monde, comme dans une conférence)
  • Le titre ou le objet de l'intervention.

Introduction

Il faut expliquer le sujet abordé. L’introduction répond, entre autres, aux questions suivantes :

  • Quel est le problème abordé ?
  • Qui est concerné ?
  • Où ?
  • Quand ?
  • Que s'est-il passé précédemment sur ce sujet ?
  • Pourquoi ce sujet est-il abordé ?

Lexique : Le problème abordé, la question soulevée...

Le développement

Les poins essentiels exprimés de façon synthétique et rigoureuse.

Les formules de conclusion

Après discussion, il a été décidé de...

Pour la bonne discussion des décisions prises il est demandé de...

La décision finale prise à l’unanimité a été de...

La réunion est levée à 17h.

La conference est terminée à 10h30.

Une prochaine réunion aura lieu le ... (date et heure)

 

Exemple de rapport d’intervention

Rapport d’accident

* Nature du malaise : engelure

Circonstances de l’accident

Après le diner, Mathieu est sorti dans la cour avec son groupe pour faire des bonshommes de neige avec le groupe de Simone. Béatrice et quelques amis jouaient derrière la structure, au fond de la cour, pendant que Mathieu et Simone aidaient les plus petits à rouler la neige. Environ 20 minutes après le début du jeu, Béatrice est allée voir Mathieu en pleurant : elle avait perdu sa botte droite dans la neige. Elle a dit qu’elle la cherchait depuis un bon moment déjà; quand Mathieu lui a demandé pourquoi elle ne l’avait pas appelé tout de suite, Béatrice lui a répondu qu’elle avait peur de se faire « chicaner ». Mathieu est entré avec elle pendant que Simone et les enfants cherchaient la botte dans la neige. Il l’a installée au chaud et a observé son pied droit. La peau commençait à blanchir sur trois orteils; Béatrice lui a dit qu’elle ne les sentait plus. Il a tenu son pied entre ses mains pour le réchauffer (sans le frictionner) pendant quelques minutes. Elle a d’abord dit ressentir des picotements, puis, au bout de 5 minutes environ, a déclaré qu’elle se sentait comme d’habitude. Voyant que la circulation revenait dans les extrémités et que la température se rétablissait, Mathieu lui a donné des chaussettes sèches et l’a emmenée dans le groupe de Sophie, où elle s’est amusée avec des casse-têtes jusqu’à ce que les autres rentrent. Mathieu a appelé les parents de Béatrice pour les prévenir et leur a expliqué, à leur arrivée, ce qui s’était passé. La botte n’a toujours pas été retrouvée.

Production écrite: propositions de sujets dans le cadre de l’épreuve 1

Écrivez de 250 à 400 mots au NM et entre 400 et 600 mots au NS:

Expériences

Rédigez un rapport d’un incident qui s’est déroulé à l’école dans le contexte d’une activité de bénévolat. 

Image 9.2.7bImage 9.2.7b

À télécharger

Conseils de rédaction

Il est important de noter que le rapport doit être objectif. Il ne faut, en aucun cas, exposer son avis sur un sujet, donner son point de vue sur un interlocuteur, même si nous ne l'apprécions pas ou que nous ne soyons pas de son avis.

Il ne faut non plus s’attarder sur des détails. Il est important d’exposer les faits de façon synthétique.

9.2.7b - comptes rendus
Image 9.2.7b 

Mots-clés

  • libellé « Rapport »
  • lieu
  • date
  • heure
  • objet
  • accident
  • intervention
  • réunion
  • témoin
  • registre standard