Exposé


L'exposé est un discours oral ou écrit où sont présentés, selon un ordre déterminé, des données de fait ou les termes d'un problème dans le but d'informer ou de fournir la matière d'une discussion. C'est un exercice, consistant à présenter de façon ordonnée et développée des éléments d'information sur un sujet donné.

Exemple d'un exposé


Liberté d'expression et internet

Institut d'Etudes Politiques de Paris

Internet ? Enjeux de théorie politique

Conférence de Paul Mathias 31/03/2000

        La liberté d'expression sur internet est-elle un droit fondamental dans notre société?
                         

Chers étudiants et professeurs,

Dans cet exposé, nous allons nous interroger sur la relation entre le nouveau média internet et le droit fondamental de la liberté d'expression. D'abord, nous allons voir quelles sont les nouvelles possibilités qui s'ouvrent avec l'avènement du réseau numérique et nous analyserons les différents enjeux que ces possibilités pourraient entraîner.


Toutefois, ce droit est rarement conçu comme absolu et les autorités essaient de définir ses limites. Or, internet ne fait pas exception. En dernier, nous verrons comment une lutte constante pour et contre la liberté d'expression sur internet se fait sur le réseau même.

I. La spécificité de l'internet et les possibilités qui s'ouvrent

Nous pouvons nous interroger sur le rôle que l'internet peut jouer dans cette lutte constante. Qu'est-ce qu'il apporte de nouveau, et comment peut-il servir la cause de la liberté d'expression? L'internet constitue la dernière véritable révolution quant aux techniques de transmission d'informations et d'idées.

 Toutefois il n'y a pas de centre de contrôle ni de frontières sur ce réseau. Tout intervenant est égal à tous les autres. Le système dépasse les frontières géographiques et politiques, ce qui constitue un défi pour toute la logique étatique.


Or, internet peut être considéré comme une possibilité inédite quant à la liberté d'expression. On peut communiquer librement et instantanément d'un bout du monde à l'autre.

Dans des groupes de discussion, on peut exprimer sa pensée sans censure préalable. Cependant, il faut voir quelles limites on peut donner à ce droit.

II. Quelles limites quant à la liberté d'expression?

La liberté d'expression est un droit fondamental, mais s'agit-il d'un droit absolu? En fait, cette question fait débat depuis des décennies. D'une part, certains veulent que la liberté d'expression soit limitée et définie par la loi. D'autre part, certains estiment que cette liberté devrait être indéfinie et illimitée.

En France, la loi préconise plutôt l'idée que la liberté de chacun doit s'arrêter là où commence celle des autres. Toutefois, vu le caractère global d'internet, les autorités nationales ont du mal à assurer le respect de tels principes.

III. Des tentatives de réguler la liberté d'expression sur internet

Les autorités nationales n'ont pas renoncé à tout droit d'intervenir et d'essayer de réguler la communication qui se fait sur internet.

Comment essaient-elles de limiter la violation des principes mentionnés?

Dans de multiples pays, les autorités essaient par la loi de limiter les abus de la liberté d'expression sur internet, mais elles ont compris qu'internet est un phénomène transfrontalier qui ne peut être régulé au niveau national. Les Etats démocratiques et occidentaux essaient dans un certain degré de limiter les abus de la liberté d'expression, en partie à travers une coopération internationale.

Néanmoins, ils soulignent pratiquement toujours l'impossibilité de tout contrôler et la nécessité de promouvoir l'autorégulation par les internautes. Cette position n'est pas partagée par certains pays moins démocratiques, qui essaient férocement de limiter l'accès, non seulement à certains sites, mais parfois à tout le réseau. La notion de « sécurité de l'Etat » prend une forme entièrement différente dans des pays comme la Chine, Singapour ou la Birmanie, qu'en Occident.

En Chine, l'accès à des sites comme CNN, Wall Street Journal et des sites de dissidents à l'étranger est interdit. Dans de tels pays autoritaires, le contrôle du contenu et de la communication sur internet se fait par la pression, des menaces, la surveillance et la restriction de l'accès aux moyens.

IV. La lutte sur le réseau même

Nous avons vu qu'internet est à la fois un enjeu dans la lutte pour la liberté d'expression et un lieu où cette lutte se réalise. Par ailleurs, on revient à la question qu'on se posait ,dans le débat qui oppose deux camps, notamment si la liberté d'expression doit être absolue ou définie et limitée.

En général, certaines organisations défendant la liberté d'expression préfèrent l'approche de l'autorégulation par les internautes et font campagne pour plus de responsabilité dans cette liberté.

V. Où en est la liberté d'expression sur internet ?

Internet est un grand progrès pour la liberté d'expression, car il donne des possibilités inédites quant à la communication et l'information de façon instantanée à travers les frontières géographiques et politiques.

Cependant, il y existe des limites, suite à la volonté des autorités d'essayer de limiter les abus. Il s'agit tout d'abord d'essayer de promouvoir une conscience de responsabilité dans l'utilisation d'internet, car les autorités savent qu'il est impossible de tout contrôler.

Or, la liberté d'expression n'est pas fondamentalement en danger. Sur le réseau même, une bataille se fait entre ceux qui proclament le droit de s'exprimer sans limites et ceux qui souhaitent une régulation par les autorités ou par les internautes mêmes.

Pour ou contre, ceci est en soi un signe de liberté d'expression. Au final, il faut constater que le réseau constitue un pas en avant pour la liberté d'expression et qu'il jouera un rôle important pour étendre cette liberté à de nouvelles sphères.

Texte adapté

Retrouvez l'intégralité de cet exposé ici


Comment faire un exposé?
  • Réunir un maximum d'idées/d'informations sur le sujet/la problématique
  • Organiser les idées/informations selon un plan logique
  • Utiliser des phrases-clé qui éveillent l’attention de l’auditoire
  • Exposer le sujet dans l'introduction
  • Donner une fin logique dans la conclusion
Indices textuels de l'exposé
  • on utilise le je ou le nous/on
  • on utilise des mots de liaison
  • on emploie des expressions qui permettent d'établir la connivence avec le public
  • on emploie un registre formel

Le lexique de l'exposé

  • Titre, date, lieu
  • Mention du contexte(C0nférence...)
  • Débuter par une phrase d'accroche ou par une question rhétorique
  • Formule d'appel : Mesdames, Messieurs,
  • Chers Professeurs et chers collègues/étudiants,
  • Définir les termes essentiels,
  • Exposer la problématique.
  • Énoncer le problème soulevé sous forme de question directe ou indirecte,
  • Annoncer le plan.
  • Vous ne devez pas :
- Donner votre opinion personnelle
- Dévoiler ce que vous direz dans la conclusion

  • La présence d'un plan aide grandement à la compréhension
  • Il faut choisir un plan
  • Il faut s'assurer que votre public suive votre plan au fur et à mesure de l'exposé

  • Les types de plan
  • Le plan chronologique(Premièrement, Deuxièmement etc ...)
  • Le plan comparatif(D'un côté, de l'autre ...)
  • Le plan par catégorie/thème
  • Le plan bâti sur un raisonnement logique

L’objet de l'exposé sera présenté à l’aide de connecteurs efficaces qui permettront de valoriser et éveiller l’attention de l’auditoire :


En effet/ Bref/à savoir/ C’est donc/Par ailleurs/Cependant
Les informations doivent être présentées de manière organisée et si l’objectif de l'exposé est celui de persuader, il faudra nécessairement utiliser la technique de la connivence ( Nous ; Notre école...).
Il faudra employer aussi des figures de rhétorique telles que des questions rhétoriques, des exclamations, des répétitions, des hyperboles, et autres.

La conclusion est la fin logique de l'exposé et elle doit:

  • Redonner les réponses aux principales questions soulevées,
  • Se terminer sur:
  • - une nouvelle idée ou information,

    - un compromis,

    - une question pour aller plus loin,

    - une expression d'une opinion personnelle.


Production écrite

Niveau Moyen: Réalisez une des tâches suivantes. Écrivez entre 250 et 400 mots.

1. Vous êtes en charge de l’intervention du comité des élèves devant l’assemblée à  l'occasion de la « Défense des droits de l'enfant ». Vous rédigez un texte que vous allez prononcer devant l’assemblée des élèves et des professeurs.

 

2. Dans le cadre de la semaine de la santé, l’école lance une campagne contre la consommation excessive de l'alcool chez les jeunes. Vous êtes appelé à mettre en garde les jeunes des risques qui en découlent. Rédigez le texte que vous allez prononcer devant les élèves.

Niveau Supérieur: Réalisez une des tâches suivantes. Écrivez entre 400 et 600 mots.

1. À l’occasion de la journée mondiale des télécommunications et de la société d’information, le directeur de l’école vous demande de vous adresser aux élèves et aux autorités présentes pour discuter de la révolution des mœurs causée par l’évolution de la communication. Rédigez le texte de votre exposé.

2.Dans le cadre d'une conférence sur la liberté de l'expression, vous analyserez les enjeux des concepts de liberté d'expression sur l'internet. Faites une analyse de ce sujet dans un exposé.

Comment réussir un exposé oral?

Faire un exposé oral, c'est présenter le résultat d'un travail de recherche, sur un sujet donné, devant un auditoire. Les objectifs sont d’instruire, de convaincre et de charmer votre public ; c'est pourquoi l’exposé oral est nécessairement visuel et expressif, voire théâtral.

Pour présenter un sujet de façon claire, précise, et illustrée, il faut avant tout trouver la problématique, et ensuite y répondre de façon argumentée.

Suivre un fil conducteur dans le développement des arguments permet aussi de retenir l'attention du public et de livrer un exposé de meilleure qualité

Expressions utiles
  • Présenter le plan de l’exposé
  • « Je vais vous présenter un travail sur…»
    « Je ferai mon exposé en trois points : d’abord je vais vous parler de…ensuite je vous présenterai…puis je voudrais discuter le problème de…» 
     
  • Commencer la présentation
  • « Commençons par…» - « Je commencerai d’abord par…»
    « La première remarque que l’on peut faire est que…»
    « D’abord…» ; « Premièrement…»,« Avant tout…»
    « Il faut tout d’abord rappeler que…» Continuer, développer
    « Après avoir traité du problème de…passons à…»
    « Avant de passer au point suivant / à l’étape suivante »
    « Passons maintenant à la question de / au problème de…»
    « Je reviendrai plus tard au problème de…»
    « J’en ai fini avec la question de…passons à…»
  • Souligner
  • « Il faut souligner que…»
    « N’oublions pas que…»
    « Il faut insister sur le fait que…»
    « Notez bien que…» - « Je voudrais attirer votre attention sur…»
    « Je voudrais faire une remarque en ce qui concerne…» 
     
  • Introduire une opinion personnelle
  • « D’après moi…» « Selon moi…» « À mon avis…»
    « En ce qui me concerne, je pense que…»
    «Personnellement/ Pour ma part»
    « Je crois / trouve / suis persuadé/suis convaincu que…»
    « Je ne pense / crois pas que…»

     
  • Nuancer une opinion
  • « Il me semble que…»
    « J’ai le sentiment / l’impression que…»
    « Il me paraît possible que…»
    « Je dirais que…» Introduire un exemple
    « Je prendrai, si vous le voulez bien, l’exemple de…»
    « Prenons à titre d’exemple…»
    « Si on prend un cas particulier pour illustrer…»
    « Pour ne prendre qu’un exemple…»

     
  • Conclure un exposé
  • « En conclusion…»«…pour conclure…»«…pour terminer…»
    «…pour me résumer, donc…»
    « J’espère que ma présentation vous a montré…» - « Je vous remercie de votre attention et je suis prêt à répondre à vos questions.»
Last modified: Friday, 27 November 2020, 4:58 AM