Dissertation

Une dissertation est un exercice de rédaction qui consiste à conduire une réflexion personnelle et argumentée à partir d’une problématique issue du programme de langue B. En France pour le bac la dissertation est issue d’un sujet philosophique, historique ou littéraire. Les compétences qu’il faut développer sont :


  • être capable d’analyser un sujet de dissertation et de dégager la problématique soulevée
  • être apte à mobiliser des connaissances
  • maîtriser des techniques d’argumentation
  • savoir mener une réflexion personnelle
  • savoir rédiger un plan dialectique (thèse/antithèse/synthèse), analytique ( descriptif d’une situation ou explication : analyser les causes et les conséquences),
    thématique (présentation ordonnée et progressive des différents aspects ou facettes d’une même question)

Exemple de la dissertation

Les conventions
    • l’introduction
    • le développement
    • la conclusion
Indices textuels de la dissertation
  • on utilise un ton objectif
  • on utilise le nous (pluralis maiestatis), la forme impersonnelle, le on, le je ( à éviter)
  • on emploie un registre soutenu

Le lexique de la dissertation

Le titre pourra refléter la teneur de la dissertation.

Il s’agit essentiellement d’une « entrée en matière » dans laquelle on donne le contexte de la problématique. On peut éventuellement faire une citation et nécessairement reformuler et expliquer la problématique soulevée. Ensuite on fait l’annonce du plan en évitant des phrases trop lourdes.
Nous allons d’abord analyser ..., en suite dégager..., finalement faire le bilan....
Dans un premier temps…. Dans un second temps… Dans un troisième temps…
- Pour commencer… Par la suite… Pour finir…
- Tout d’abord… Puis… Enfin…
- Nous examinerons dans un premier temps… / On examinera…
- Nous verrons que… / On verra que…
- Nous étudierons (tel aspect)…
- Nous montrerons que… / Il sera montré que…
- Nous analyserons...

Il se compose de trois parties, chacune commence par un alinéa.


Chaque partie implique un argument étayé d’exemples robustes (au moins deux). 
Une des trois parties peut prendre en compte le(s) contre-arguments qui autrement pourraient être pris en compte lorsqu'on présente les idées.
S’il ne s’agit pas d’un plan dialectique ou critique, il faut tout de même nuancer à l’aide de mots de transition.

C’est une récapitulation de vos propos, il s’agit de dresser le bilan en exposant brièvement les conclusions auxquelles vous êtes parvenus. En bref, il faut fournir la réponse à la question proposée dans l’introduction.
Il est important aussi d’ouvrir la porte à une autre réflexion ou d’élargir le camp de la problématique proposée en soulignant pour autant que cela ferait objet d’une autre dissertation.
En conclusion, nous avons vu que...
En définitive il apparaît que...
Pour conclure on pourrait dire que...
Finalement, nous avons montré que...

Production écrite

Niveau Moyen: Réalisez une des tâches suivantes. Écrivez entre 250 et 400 mots.

1. La langue est le canal d’expression privilegié d’une culture. Discutez cette affirmation.

2. «À l’heure actuelle les traditions sont mortes ou agonisantes ». Discutez. 

3. Chez les ados le souci de l’apparence et de l’image tourne à l’obsession. Discutez.

Niveau Supérieur: Réalisez une des tâches suivantes. Écrivez entre 400 et 600 mots.

1. Les nouvelles technologies sont tout autant attrayantes que dissuasives pour les plus âgés. Discutez.

2. Les jeunes lisent toujours mais pas des livres. Discutez cette réflexion de Sylvie Octobre, journaliste chez Le Monde.

Conseils de rédaction

Évitez le mélange du nous et du on.

L’introduction : Contexte - Problématique - Plan

La conclusion :  Résumé de ce qui a été démontré - Réponse au problème soulevé - Nouvelles approches

Mots-clés
  • dégager la problématique
  • délimiter la problématique
  • plan
  • dialectique/critique
  • analytique
  • thématique
  • registre soutenu
  • l’introduction
  • le développement
  • la conclusion
Last modified: Sunday, 18 October 2020, 6:55 AM