La diversité linguistique

La langue de Molière

Le français, deuxième langue apprise et cinquième langue parlée dans le monde, d’après un rapport rédigé par l’OIF (l’organisation mondiale de la francophonie) recouvre une réalité variée: les accents, les patois, les dialectes, les jargons, le verlan … il s’agit d’une langue en pleine évolution et cette évolution est rendue d’autant plus intéressante du fait que ce sont les francophones et les francophiles les plus prolifiques. Dans cette unité on va découvrir les origines da cette langue, sa variété et sa place dans le monde.


Le français appartient à la famille des langues indo-européennes qui regroupe des langues tout aussi différentes comme le latin, le français, l’allemand, l’anglais, le russe, le persan, l’espagnol, toutes issues d’une langue parlée par une population qui par vagues successives s’est déplacée en Europe et en Inde entre 6500 et 5500 a.J.C.


En effet ces langues apparemment très différentes présentent des fortes ressemblances

De fortes ressemblances
Latin Anglais Allemand Breton
mater mother mutter mamm
frater brother bruder breur
pater father vater tad
sorror sister schwester c'hoar
Russe Persan Français
mat modar mère
brat baradar frère
(atets) pedar père
siestra khalar sœur
www.espacefrançais.com-Histoire de la langue française

Comme d’autres langues européennes le français est en grande partie issu du latin ; en effet, le gaulois avait disparu au profit d’un latin déformé par des mots germaniques et un accent gaulois dès l’invasion de la Gaule. Les mots qui résistent sont ceux du terroir alors que les mots du commerce sont ceux du dominant roman. De même, étant les premiers rois germaniques, les mots germaniques qui restent sont les mots de la guerre relativement belliqueux.

Le premier texte français dont nous avons connaissance date de 842 et est connu comme Serments de Strasbourg, échangé entre Louis le germanique, de langue germanique, et Charles le Chauve, de langue française, contre leur frère Lothaire, chacun s’exprimant dans la langue de l’autre et non en latin comme d’usage. La France se divisait alors en deux zones linguistiques: le Midi où oui se disait oc appelées par la suite langues d’oc, et le nord où oui se disait oïl définissant ainsi les langues d’oïl. Les dialectes du Nord devinrent prépondérants à cause du centralisme monarchique de Paris et le français en est largement issu.

Le français a aussi emprunté certains mots de l’arabe comme sucre, chiffre, hasard, magasin, goudron, douane, échec…

  1. Regardez cette vidéo et répondez aux questions.

  2. Comment est né la langue française?


    Piste de réflexion:

    • Que pensez-vous de cette info-animée?
    • En savez-vous plus des origines de cette langue que vous avez choisi d’apprendre?
  3. Consultez les ressources suivantes pour en savoir plus sur la diversité linguistique:


  4.  Or la langue change aussi selon les situations auxquelles les locuteurs sont exposés. Il faut adapter le registre de langue à la situation de communication. 

    On distingue trois niveaux de langue:

    • La langue familière – utilisée surtout à l’oral avec des parents, des amis, des collègues proches.
    • La langue courante – utilisée à l’oral et à l’écrit  dans des situations de communication sociale avec des personnes qu’on connaît peu.
    • La langue soutenue – utilisée à l’oral et à l’écrit dans des situations formelles (un discours, une conférence, une lettre formelle).

    Remarquez les différences au niveau du lexique, de la syntaxe, de la prononciation:

    Niveau familier Niveau courant Niveau soutenu
    Lexique

    Mots familiers, abréviations

    Un pote

    Mots simples et usuels, non spécialisés

    Un ami

    Mots précis, recherchés, peu usités

    Une connaissance

    Syntaxe

    Les règles de grammaire et sybtaxe ne sont pas toujours respectées
    - phrases juxtaposées
    - suppression des mots
    ajout d'expressions de connivence

    tu vois...je te jure...quoi...

    - respect des règles de grammaire et syntaxe
    - phrases complexes avec effort de structuration

    - phrases complexes et structurées
    - respect de la concordance des temps

    Prononciation

    Façon de parler relâchée, débit rapide, mots peu articulés, fin de mots pas toujours prononcées
    - e élidé et ne omis

    Façon de parler très claire
    Mots articulés
    Elisions courantes et liaisons obligatoires faites

    Façon de parler très surveillée
    Débit lent
    Mots articulés
    Liaisons facultatives faites :

    Je n'aurais pas_eu la même possibilité

    Appréciez aussi les différents niveaux de langue dans la vidéo:


    Et les exemples ci-dessous:

    familier courant soutenu
    bagnole, caisse voiture automobile
    bouquin livre ouvrage
    bécane vélo bicyclette
    baraque maison demeure
    cabot, clebs chien canidé

    Les langues ne sont pas toutes sur un pied d’égalité. D’après une représentation collective des locuteurs, il y aurait des langues plus ou moins belles, plus ou moins aptes à exprimer ou développer une pensée ou réflexion scientifique ou logique… le français a une riche histoire dans la matière ayant été considéré pendant des siècles la langue de la distinction, de la civilisation, la langue universelle (Rivarol).
    En effet le français a une forte tradition de valorisation de la langue française distincte des langues minoritaires locales et régionales, souvent reléguées à  une altérité minoritaire ou stigmatisée ou folklorisées. La mise en valeur de la pluralité linguistique de la langue française n’est qu’un phénomène récent, car elle a été longtemps perçue comme une atteinte à l’unité linguistique et donc à l’unité de la nation.

    4.4.2a

    Pour réfléchir…

    Parlez-vous la même langue que vos parents ? Utilisez-vous des expressions qu’ils n’utilisent pas ? Avez-vous entendu des différents accents en français ?
    Donnez une définition des termes dialecte, patois, jargon. En quoi sont-ils différents ?
    Mettez en commun vos réponses et confrontez-les avec les définitions ci-contre :

    Dialecte – variation régionale d’une langue.

    Patois – variation locale d’une langue, essentiellement oral, pratiqué dans une localité ou groupe de localités souvent rurales.

    Jargon – parler propre à un groupe professionnel ou social.

    De plus, dans chaque région  et parfois ville de France on entend  un français différent ! Voici un exemple :


    Regardez les images :

    Que pensez-vous de cette diversité? Est-elle une richesse ou une attente à l’unité d’un pays ? Cette image montre la signalisation bilingue dans la région basque.  Quels sont les avantages et les désavantages de cette mesure ? 

    Au delà de la variété et diversité géographique, la langue française présente une évolution liée à des groupes d’âge ou identitaires dans la mosaïque linguistique des cités : arabe, berbère, maghrébin, langues de type tzigane, créole des territoires d’outre-mer, langues africaines. Mais faut-il parler d’un langage jeune ou de plusieurs ? De plus ce parler qui se veut identitaire, mais de plus en plus standardisé, creuse-t-il de l’écart par rapport au langage scolaire ?

    D’abord ce langage qui se veut marque identitaire des jeunes des banlieues est aussi un code secret qui permet de parler de soi entre jeunes à l’insu des parents et des adultes en général.

    Pour commencer…

    Ce langage se construit et parmi les procédés de construction les plus courants, on y trouve :

    • Le verlan qui consiste à inverser l’ordre de syllabes (zarbi, caillera)
    • Des mots tronqués (blème pour problème)
    • L’emprunt aux langues étrangères comme l’anglais (gun, sniffer), l’arabe (un kif, un keuf ), le vieil argot français (clope, sape)
    • des métaphores (airbags pour les seins, une bombe pour une très belle fille)
    • La suffixation consiste à ajouter un suffixe transformant ainsi crad en crados
    • La réhabilitation des mots en voie de disparition comme bouffon et bâtard
    • Le retour d’expressions désuètes et anciennes telles que « moyenner »qui veut dire négocier ou marchander
    • Des mots chic comme « charmant » (sa meuf, elle est grave charmante !)

    L’argot des banlieues

    Pour refléchir…

    Que pensez-vous de ce reportage? Discutez avec la classe et puis répondez aux questions de compréhension de l’oral de la fiche 2.

    La francophonie identifie tous les locuteurs francophones aux quatre coins du monde, c’est-à-dire d’après l’organisation mondiale de la francophonie 274 millions de locuteurs dont 212 millions font du français un usage quotidien. Or le français est aussi la 5ème langue plus parlée au monde et la seule avec l’anglais parlée sur les 5 continents, sans compter qu’elle a gardé un statut au niveau international de deuxième langue auprès des organisations internationales. 

     
    Aujourd’hui avec le terme francophonie paru pour la première fois en 1880 on désigne avec un F majuscule l’institution internationale qui regroupe les États signataires et adhérant à la Francophonie. Mais le français ne compte pas seulement des locuteurs natifs, on a aussi les francophiles, ceux qui choisissent d’étudier le français en tant que langue étrangère et ceux qui le choisissent comme langue d’écriture et qui animent et fertilisent la littérature française.
    4.4.4b

    Pour commencer

    Dans cette activité préalable on vous demande de créer une carte mentale en trouvant des mots qui pourraient être associés à la francophonie.

    4.4.4b

    Francophonie

    Regardez la vidéo sur la francophonie et testez ensuite vos connaissances :


    1. Quelle est la distinction entre Francophonie et francophonie?
    2. Comment est-ce que le chanteur québécois Gilles Vigneault définit-il la francophonie?
    3. Qui sont les francophones?    
    4. Combien de locuteurs parlent le français?
    5. Pourquoi faut-il la défendre?
    6. Comment mener ce combat?
    7. Qui est Leopold Sedar Senghor?
    8. Faites des recherches et trouvez un artiste ou un écrivain francophone que vous présenterez en classe.


  5. Production Écrite NM: Vous souhaitez participer à une initiative : Caravane de la francophonie qui réunit sur scène pour une soirée de spectacle et de fête plusieurs artistes dans le but de promouvoir la langue française. Vous écrivez un texte à l'institution pour proposer votre candidature.

    Choisissez un des textes suivants: Message - Lettre de motivation - Courriel

  6. Production Écrite NS: « Les langues régionales appartiennent au patrimoine culturel d’un pays, il faut donc les préserver ». Discutez.

    Choisissez un des types de texte suivant: Débat - Dissertation - Reportage

  7. Compréhension Écrite: Cette fiche pédagogique du site FLIPIZZ comporte 2 compréhensions orales et une compréhension écrite sur le thème de la francophonie. 

    Retrouvez les vidéos de la Compréhension orale 1:

     

    Retrouvez les vidéos de la Compréhension orale 2:



  8. Fiche pédagogique Alliance Française 
    Corrigé
  9. Compréhension Orale:

    • Entraînez-vous à l'épreuve de compréhension orale avec cet exercice.
    • Lisez d'abord les questions. Puis, écoutez une première fois l'extrait de ce reportage de la RFI intitulé "La langue de Molière, la clause de Molière."
    • Répondez ensuite aux questions. Écoutez une seconde fois l'enregistrement et prenez 5 minutes pour compléter vos réponses.

     

    Fiche de l'apprenant


    Corrigé


  10. Oral Individuel NM: Regardez cette image et faites une présentation de 3 – 4 minutes.



Théorie de la connaissance

Quelle est la marque identitaire du langage?

Le parler jeune pour se distinguer ou pour se cacher (code à décrypter)?

Pourquoi le parler jeune ne creuse plus la distance entre les milieux sociaux?

Qu’est-ce qu’on entend par unité dans la diversité?

Quelle est l’importance sociale de la préservation d’un dialecte?

Profil de l'apprenant

Être communicateur : Être communicateur consiste à communiquer à l’oral et à l’écrit tout en identifiant les variations locales de la langue. Être ouvert d’esprit consiste à avoir la curiosité d’en savoir plus sur les réalités locales d’un pays afin de mieux le connaître.

Être communicateur consiste à communiquer à l’oral et à l’écrit tout en identifiant les différente pratiques langagières.



Vocabulaire thématique
  • francophonie
  • Francophonie
  • locuteur
  • francophile
  • littérature monde
  • promouvoir
  • en chiffres
  • aux quatre coins du monde
  • dialecte
  • patois
  • jargon
  • disparition
  • maternelle
  • entourage
  • interlocuteur
  • parler
  • accent
  • préservation
  • valoriser
  • valorisation
  • mise en valeur
  • signalisation
  • patrimoine culturel
  • verlan
  • argot
  • parler jeune
  • langage des cités
  • langage des banlieues
  • keuf
  • meuf
  • zarbi
  • ouf
  • charrier
  • mortel
  • kiffer
  • grave
  • mytho
  • paname
  • avoir le seum
  • texto
  • bled
Last modified: Thursday, 19 November 2020, 3:09 AM